Votre profil LinkedIn est votre carte de visite digitale, il vous représente 24/24 et 7/7. Quand quelqu’un vous Googlise, il est souvent l’occasion de faire une première bonne impression. Il vous permet de partager votre marque personnelle.

Il vous faut donc faire les choses bien et éviter les erreurs.

Voici une liste de 7 erreurs que l’on rencontrent fréquemment sur LinkedIn. Considérer les pour les éviter et ainsi avoir un profil professionnel.

 

  1. Pas de photo d’arrière-plan (bannière)

Vous perdez une occasion de vous différencier.

La photo d’arrière-plan est la première chose que les gens voient. Utilisez cet emplacement à votre avantage pour créer une émotion, un intérêt.

Pensez à des images qui pourraient améliorer l’apparence ou l’équilibre de votre profil. Envisagez également d’ajouter du texte à l’image pour «commencer votre récit».

Notez que si vous souhaitez ajouter du texte sur votre bannière les 400 pixels à gauche sont cachée en surimpression par votre photo de profil. Déplacez donc toutes les informations vers la droite.

Pour obtenir des image gratuitement vous pouvez visiter ces sites :

Unsplash

Stocksnap

Stockio

Pexels

Pixabay 

La photo doit faire 1584 X 396 px mais ne vous inquiéter pas si ce n’est pas parfait. Tout est mieux que la photo par défaut. Pour la changer c’est très simple cliquer sur le crayon en haut à droite de votre profil puis sur le crayon en bas de la photo à modifier.

 

  1. Photo de profil non professionnelle

Vous faites une mauvaise première impression.

LinkedIn est un réseau professionnel. Les personnes qui vous voient pour la première fois doivent se faire une bonne impression. Choisissez un portrait serré, une image ou vous êtes souriant(e) et si possible avec un arrière-plan unis.

A éviter : Pas de photo du tout, car les gens vont se demander si c’est un vrai profil. Les photo en pied (ou vous êtes en entier) car sur un smartphone ont ne distingue rien. Les image qui incluent d’autres personnes.

Pour vous aider à choisir lancer un sondage sur Facebook ou sur Twitter ou alors rendez-vous sur photofeeler.com

 

  1. Un titre « par defaut »

Vous ne vous vendez pas.

Vous perdez une occasion d’informer vos visiteur sur comment vous pouvez les aider

(Faite de votre «titre», la première phrase de votre profil LinkedIn.)

Ne laisser pas le titre par défaut (votre fonction dans votre entreprise actuelle). Le texte est précieux. Ne vous répétez pas.

Au lieu de cela, décrivez ce que vous faites, la valeur que vous apportez. Expliquez ce que le visiteur obtiendra. En d’autres termes, pensez à votre titre comme le début de votre histoire. Vous disposez de 120 caractères.

Et évitez les adverbes sensationnels, les expressions banales, les affirmations sans fondement.

 

  1. Une partie info faible (ou pas de partie info)

Vous perdez une occasion de continuer à raconter « votre histoire » celle que vous avez commencée avec votre titre.

C’est souvent la seule partie de votre profil que les visiteurs liront (après votre titre). Pensez à cette section comme à un Elevator Pitch.

Ne faites pas que résumer votre expérience de travail.

Écrivez à la première personne, parce que c’est personnel.

Cette partie parle de vous, de vos forces, de votre proposition de valeur.

Pensez que seul les 300 premiers caractères sont visibles. Donnez envie à vos visiteur de cliquer sur « Voir plus »

Si vous saviez que les visiteurs ne liraient que votre résumé, que voulez-vous qu’ils retiennent de vous ?

 

  1. Pas de recommandations

Vous n’avez pas assez confiance en vos compétences.

Vos visiteurs veulent entendre les autres:

Quels sont vos super pouvoirs

Qui pense-t-ils de votre engagement

Comment les avez-vous aidés

 

Demander, ne soyez pas timide pour demander une recommandation.

Voici un exemple :

« Bonjour Marc, je souhaite ajouter de la crédibilité à mon profil LinkedIn afin que les gens puissent voir les avantages que je leur apporte. Pourriez-vous s’il vous plaît écrire une recommandation, basée sur notre travail ensemble?

Voici quelques idées pour vous faciliter la tâche

– Quels talents, capacités et caractéristiques me décrivent le mieux?

– Quels succès avons-nous connus ensemble?

– En quoi suis-je bon?

– Qu’est-ce que j’ai fait que vous avez le plus remarqué?

– Quel a été mon impact sur l’entreprise?

– Quels sont les cinq mots qui me décrivent le mieux?

Merci Marc »

 

D’accord, vous pouvez faire plus simple, mais vous avez l’idée. Aidez-les autres à vous aider.

Quel est le pire qui puisse arriver? Ils peuvent dire «non» ou simplement vous ignorer.

 

 

  1. Pas de message personnel lors de l’envoi d’invitation

Est-il utile de parler de cette erreur ? Pourtant je reçois des invitations comme celle-ci trop souvent. Vous le faites peut-être aussi.

Vous semblez impersonnel et ne fournissez aucune raison utile de vous connecter. Pourquoi quelqu’un devrait-il appuyer à l’aveuglette sur le bouton ‘accepter’?

« Salut. Tu ne me connais pas. On ne s’est jamais rencontré. Jamais travaillé ensemble. Je vis loin, très loin. Et pas sûr que nous ayons quelque chose en commun. »

Connectez-vous avec un but. Indiquez cet objectif dans votre demande de connexion.

Vous n’avez pas besoin d’écrire beaucoup. Soyez clair et concis.

 

  1. Ne pas prendre part à la conversation

Je parle de contenu créé, de mention j’aime, de repartage ou de commentaires.

Si vous ne partagez rien sur LinkedIn, vous passerez inaperçu. Vous resterez invisible.

Quand vous n’avez rien à partager, il n’y a aucune raison d’être vu. Et personne ne sera inspiré pour entrer en contact avec vous.

Partagez du contenu que vous jugez utile pour votre réseau. Vous pouvez ainsi rester présent et vous positionner comme un expert dans votre domaine.

Lisez-vous des articles sur votre industrie, votre métier ou vos intérêts ? Bien sûr que vous faites. Pourquoi ne pas les partager?

C’est facile, créez un compte Instapaper pour enregistrer la publication dans la fenêtre de votre navigateur, en quelques secondes.

Créez un compte buffer pour planifier ces publications au cours de la semaine.

Lorsque vous lisez quelque chose d’intéressant qui mérite d’être partagé, cliquez sur le bookmarklet Instapaper pour enregistrer le message dans votre liste Instapaper.

Chaque lundi matin pendant 15 minutes…

Ouvrez votre page Instapaper

Pour chaque article sauvegardé, utilisez Buffer pour planifier la publication au cours de la semaine.

 

Vous êtes une marque. Soyez considéré comme une marque proposant des informations utiles et des conseils pour votre réseau LinkedIn.